Les principaux critères pour choisir un PC portable pro

S’il est un domaine où le PC portable ne risque pas de disparaître de suite, c’est bien dans la sphère professionnelle. En effet, difficile de se satisfaire d’une tablette, ou pire d’un smartphone lorsqu’il s’agit d’utiliser un traitement de texte ou un progiciel… Cela étant dit, au moment de choisir son PC portable, le choix n’est pas toujours aisé.

État des lieux du marché

Avec les très nombreuses configurations possibles et imaginables, choisir un ordinateur portable n’est pas chose aisée. Surtout qu’une configuration adaptée pour un usage, par exemple les jeux vidéos, ne sera pas forcément adaptée à un autre, la bureautique.

Il serait donc difficile d’être complet et exhaustif sur le sujet, d’autant que chaque mois apporte son lot de nouveautés, en modèle ou en composant. On se limitera donc ici à esquisser les grandes lignes en donnant les principaux éléments qui doivent être pris en considération pour acheter un nouvel ordinateur portable à usage professionnel.

Une première possibilité est de partir sur une sélection des meilleurs ordis portables qu’on peut trouver sur Internet. Cela ne dispense néanmoins pas de s’informer au mieux avant d’acheter.

Un des principaux éléments distinguant un ordinateur professionnel d’un autre destiné au grand public, c’est au niveau de la finition. Sans forcément chercher à se placer dans le haut de gamme, un PC portable pro se veut avant tout un minimum robuste. Ceci afin de tenir la distance de par une utilisation quotidienne et intensive.

La robustesse accrue des PC portables professionnels se manifeste tout d’abord par un aspect un peu plus massif. Certains sont dotés de dispositifs spécifiques comme un clavier anti-projection pour éviter la catastrophe de la tasse de café. Ou encore une protection antichoc censée détecter les mouvements brusques afin de bloquer la rotation du disque dur, et in fine éviter le crash (du disque, pas du portable en lui-même hélas). Il est toujours possible de débattre sur l’efficacité de tels systèmes, mais c’est clairement ce genre de détail qui permet de savoir qu’on a affaire à un PC pro.

La plupart des fabricants d’ordinateurs proposent une gamme (au moins) dédiée à cet usage. Mais les références en la matière sont HP, Dell, Lenovo, Toshiba, Asus, Fujitsu, Microsoft et MSI. Chez certains d’entre eux qui sont vraiment spécialisés dans ce segment, il faudra parfois faire quelques efforts pour s’y retrouver parmi les nombreuses gammes proposées.

La taille de l’écran

Un des tout premiers critères à prendre en compte et celui du format de l’ordinateur, et pour être plus précis, de la taille de son écran. Car c’est en fonction de celle-ci que se détermine la plupart du temps l’usage qui sera fait de son ordinateur. Si vous avez des besoins en mobilité assez faible et que vous pensez utiliser votre PC portable la plupart du temps comme un PC fixe, vous pourrez vous orienter vers les modèles avec un écran de 17 pouces. Avec leur grand clavier doté d’un pavé numérique, ils vous octroieront un confort d’utilisation sur un bureau que ne pourront pas vous offrir des modèles plus petits. La contrepartie étant évidemment leur encombrement les rendant davantage transportables que portables.

Autour de 14 à 15 pouces, il s’agit de la classe intermédiaire, les portables polyvalents, relativement confortables en usage fixe et relativement facile à emporter en déplacement.

Enfin, en deçà de ces dimensions, on arrive à des ordinateurs qui méritent pleinement l’appellation de portable, voire d’ultraportable. Ce sont les champions de la mobilité, mais il faudra par contre faire des concessions sur la puissance et sans doute ajouter un écran et/ou un clavier externe pour un usage sédentaire.

CPU et RAM

En termes de puissance, elle sera pour une bonne partie indexée sur celle de votre processeur (CPU), qui a de grandes chances d’être de la marque Intel, tant le fondeur domine le segment. Celui-ci propose différentes familles de processeurs i3, i5 ou i7 mais il est préférable de plutôt se reporter aux tests de performance qu’on trouver sur Internet, donnant une bien meilleure idée de la puissance de chaque puce.

Pour la mémoire vive, ou RAM, sollicitée lors de l’exécution de vos logiciels afin de stocker les données en cours, un minimum de 4 Go sera nécessaire si vous ne voulez pas rencontrer de souci avec les applications de bureau. Il faudra aussi veiller à pouvoir ajouter des barrettes supplémentaires, afin de prolonger la durée de vie de votre machine. Car les logiciels futurs se montreront toujours plus gourmands à ce niveau.

Stockage

Dernier point essentiel à vérifier lors de votre achat : le disque dur. Évidemment, plus la capacité est grande et mieux c’est. Mais regardez aussi la technologie embarquée. Privilégiez notamment les disques dits SSD qui permettront de démarrer votre PC et d’accéder à vos fichiers de façon beaucoup plus rapide et réactive qu’un disque dur classique. Ces disques SSD sont aussi moins énergivores et plus silencieux. Par contre, le revers de la médaille est qu’ils sont nettement plus chers que leurs homologues classiques, à capacité de stockage équivalente. Certains modèles proposeront les deux : un disque SSD de quelques centaines de gigaoctets pour le système d’exploitation et les applications, et un disque dur classique de plus grande capacité, 1 téraoctet ou plus, dédié à l’archivage.

Notez cet article :
Article précédent

La révolution digitale : quels outils pour aider son entreprise ?

Article suivant