E-commerce : 3 astuces efficaces pour limiter l’abandon de paniers

Le taux de conversion est un indicateur important de la santé financière pour une société d’e-commerce. Lorsqu’il est faible, cela signifie que les internautes entament une commande, mais ne la finalise pas pour certaines raisons. Voici trois facteurs qui vont nous aider à augmenter ce taux.

Bien rédiger la fiche de présentation

C’est le seul endroit que vous avez pour convaincre le client d’acheter votre produit. Essayez de vous imaginer devant un produit : qu’est-ce qui peut vous amener à faire confiance au vendeur ? Une fiche de produit bien détaillée. Misez sur la simplicité et la facilité. Un internaute qui perd du temps pour trouver une information a plus de chances de quitter votre page pour aller la chercher ailleurs.

Le prospect ne peut ni toucher le produit ni l’essayer. Vous devez trouver l’équilibre entre les besoins du client et les solutions qu’offre le produit. Ajoutez des photos d’illustration des produits afin de rendre vivante la page de vente. La rédaction de fiches produits pour site e-commerce, qui convertissent le mieux, suit un canevas clair.

Réduisez le nombre de clics avant d’atteindre le bouton de commande. Fournissez les informations techniques comme les caractéristiques et les fonctionnalités du produit. De quelles informations le prospect a-t-il le plus besoin ? N’oubliez pas que le prix du produit, les frais d’expéditions, et les délais de livraison sont des causes d’abandons. Autres éléments : préciser la garantie et la procédure pour retourner le produit. Ces différents points doivent être clairement mentionnés dans la page de vente.

Éviter de conditionner l’achat

Si vous avez opté pour l’inscription obligatoire avant la commande, sachez que vous perdez 28 % des ventes. La création d’un compte augmente le temps nécessaire au processus de commande et crée une contrainte qui pousse à l’abandon. Forcer un client à créer un compte, c’est comme lui mettre une barrière. En supprimant cette étape, le taux de conversion s’améliore de 45 %.

Certes, récupérer l’émail de l’acheteur est une technique marketing recommandée et indispensable. Des méthodes existent pour contourner cet obstacle : rendre l’inscription facultative ou récupérer directement son émail lors de l’achat. Avec l’inscription facultative, on présente les avantages d’une inscription comme le suivi de sa commande, l’invitation aux ventes promotionnelles.

Cette méthode satisfait tant les indifférents que les amoureux des programmes de fidélité. La récupération automatique est plus technique. Pendant que le client renseigne ses coordonnées, on lui impose un mot de passe lui permettant d’avoir accès à la commande. Cela correspond à la création d’un compte, mais étant suffisamment engagées, très peu de personnes renoncent à l’achat.

Être honnête sur les frais de livraison

Les internautes aiment connaître le montant total de la commande avant de passer la commande. Lorsqu’ils découvrent des frais supplémentaires pour la livraison, 37 % d’entre eux abandonnent l’achat. Autant afficher ce montant dès le départ pour qu’ils sachent à quoi s’attendre.

Notez cet article :
Article précédent

Marché de niche : gagner des positions dans Google grâce au cocon sémantique

Article suivant

Cloud computing : comment simplifier le déploiement du cloud en entreprise ?