High-tech : où en est-on avec les innovations dans le monde de la manutention ?

La logistique étant l’un des aspects-clés des activités des entreprises dans de nombreux secteurs, les avancées réalisées dans le domaine impactent directement sur la productivité des structures. Comme on peut le voir avec les équipements de manutention, une société qui dispose d’appareils adaptés se démarquera toujours au niveau du processus de production, de la livraison ou encore de la gestion du stock et de l’approvisionnement. De nos jours, avec l’essor du numérique et grâce aux découvertes technologiques, les matériels se sont nettement améliorés. Dans quelques années, on peut s’attendre à ce que les diables, les transpalettes, sans oublier les chariots élévateurs et les convoyeurs deviennent de véritables « robots » de manutention. Mais où en est-on réellement avec les innovations actuellement ?

Une nouvelle génération d’équipements et d’engins modernes

Les engins et outils de manutention ont réellement évolué ces dernières années. D’une part, la concurrence entre les entreprises pousse les professionnels à rechercher des modèles toujours plus innovants afin de gagner en performance. D’autre part, les fabricants sont amenés à proposer des solutions modernes répondants aux véritables besoins des structures. Cette situation fait que les modèles d’équipements sont devenus nettement plus performants et plus ergonomiques. L’aspect sécurité et durabilité des matériels ont, par ailleurs, été largement améliorés.
La prise en compte de ces nombreux critères a, par exemple, permis à certaines enseignes spécialisées de produire de nouvelles générations de transpalettes tout terrain adaptées à tout type d’usage. En plus du côté assurément fonctionnel, les appareils ont été conçus pour offrir à l’utilisateur un maximum de confort et de sécurité. Dans le cas des chariots élévateurs, les experts ont opté pour des dispositifs électroniques embarqués qui modernisent les opérations de manutention.
Et puis, puisque la tendance est à l’écologie et au respect de l’environnement, les engins se déclinent, de plus en plus, en des versions reconditionnées. En outre, les structures des équipements peuvent désormais être recyclées et réutilisées pour fabriquer de nouveaux matériels ou autres produits.

À quand la manutention connectée ?

La majorité des entreprises utilisent actuellement un WMS (système de gestion local de l’entrepôt) afin d’optimiser les activités dans l’administration des stocks et de l’approvisionnement. Afin que les engins de manutention soient parfaitement adaptés à cette solution technologique, les fabricants sont de plus en plus nombreux à investir dans les innovations visant à créer des équipements connectés.
Les futurs transpalettes, convoyeurs et chariots élévateurs seront connectés au système de gestion. Les données concernant les éléments transportés seront alors recueillies et enregistrées directement. Les professionnels peuvent ensuite accéder aux interfaces (applis ou logiciels) pour le suivi des flux ou le traitement des informations.
Les nouveaux modèles d’équipements connectés vont pratiquement optimiser la logistique. Chez d’autres enseignes fabricantes, les avancées réalisées dans le domaine de la digitalisation et l’intralogistique vont même plus loin. Pratiquement, elles permettront d’agir au niveau de tous les processus tout au long de la chaîne de valeurs. L’automatisation concernera le stockage, la préparation des commandes, l’emballage et le transport.

Notez cet article :
Article précédent

Comment choisir un tampon encreur d’entreprise ?

Article suivant

Comment suivre l’actualité digitale en permanence ?